Gustave FLAUBERT

- Paul Léautaud a dit de lui : Quand on songe qu'on dit : un grand écrivain, de ce pauvre Flaubert, qui ne fut qu'un ouvrier de style, - encore que ce style soit d'une uniformité désespérante et glacée, - sans intelligence ni sensibilité.

- Maurice Barrès a dit de lui : Dumas disait de Flaubert : « C'est un géant qui abat une forêt pour faire une boîte ».

- La colère n'a pas de force, c'est un colosse dont les genoux chancellent et qui se blesse lui-même encore plus que les autres.

- Que nous sommes sots de toujours nous plaindre. Et d'ailleurs c'est si commun que ceux qui se piquent de quelque distinction devraient s'en abstenir.

- Les affections profondes ressemblent aux honnêtes femmes ; elles ont peur d'être découvertes, et passent dans la vie les yeux baissés.

- À un certain âge, les deux bras d'un fauteuil vous attirent plus que les deux bras d'une femme.

- Je dors comme un caillou, je mange comme un ogre et je bois comme une éponge.

- Bien des choses s'éclaireraient si nous connaissions notre propre généalogie.

- Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots.

- Un chagrin en enlève un autre, on ne sent pas ses engelures quand on a mal aux dents.

- L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent.

- La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé la débauche.

- On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat.
- Le mot ne manque jamais quand on possède l'idée.

- On ne fait rien de grand sans le fanatisme.

- Le comble de l'orgueil, c'est de se mépriser soi-même.

- La manière la plus profonde de sentir quelque chose est d'en souffrir.

- Rien n'est plus humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises où l'on échoue.

- Censure : Utile ! on a beau dire.

- Érection : Ne se dit qu'en parlant des monuments.

- Il faut être assez fort pour se griser avec un verre d'eau et résister à une bouteille de rhum.

- Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains.

- Imbéciles : Ceux qui ne pensent pas comme nous.

- J'ai toujours tâché de vivre dans une tour d'ivoire ; mais une marée de merde en bat les murs, à la faire crouler.

- Je ne pardonne point aux hommes d'action de ne pas réussir, puisque le succès est la seule mesure de leur mérite.

- L'artiste doit s'arranger de façon à faire croire à la postérité qu'il n'a pas vécu.

- L'été est une saison qui prête au comique. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Mais cela est.

- La Critique est la dixième Muse et la Beauté la quatrième Grâce.

- La parole est un laminoir qui allonge toujours les sentiments.

- Le souvenir est l'espérance renversée. On regarde le fond du puits comme on a regardé le sommet de la tour.

- Le style est autant sous les mots que dans les mots.

- Les héros ne sentent pas bon !

- Pédantisme : Doit être bafoué, si ce n'est quand il s'applique à des choses légères.

- Plus une idée est belle, plus la phrase est sonore.

- Pour que la matière ait tant de pouvoir, il faut qu'elle contienne un esprit.

- Tabac : Cause de toutes les maladies du cerveau et des maladies de la moelle épinière.

- Rien n'est plus sérieux en ce bas monde que le rire.

- Moustique : plus dangereux que n'importe quelle bête féroce.

- La contemplation d'une femme nue me fait songer à son squelette.

- Être bête, égoïste et avoir une bonne santé : voilà les trois conditions voulues pour être heureux.

- Il y a des satisfactions bourgeoises qui dégoûtent, et de ces bonheurs ordinaires dont la vulgarité me répugne.

- C'est étrange comme je suis né avec peu de foi au bonheur.

- Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède.

- Le génie, c'est Dieu qui le donne, mais le talent nous regarde.

- Du courage je n’en ai guère, mais j’agis comme si j’en avais, ce qui revient peut être au même.

- Pour qu'une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps.

- Les femmes des uns font le bonheur des autres.

- Le seul moyen de guérir, c'est de se considérer comme guéri.

- L'excès est une preuve d'idéalité : aller au-delà du besoin.

- La passion de la perfection vous fait détester même ce qui en approche.

- Illusions : affecter d'en avoir eu beaucoup. Se plaindre de ce qu'on les a perdues.